Le calorifugeage, une autre forme d’isolation dans votre habitation

Subventionné totalement ou en grande partie par le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) jusqu’au 1er mars 2018. Le calorifugeage s’impose comme un complément efficace à l’isolation d’une maison, d’un immeuble ou d’une copropriété. Cette mesure découle directement de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte qui vise, entre autres, à maîtriser la demande des habitations en énergie. En quoi consiste le calorifugeage et pourquoi est-il si intéressant dans le cas d’un immeuble ou d’une copropriété ?

Le calorifugeage améliore jusqu’à 20 % l’isolation d’une habitation

Le calorifugeage consiste à isoler les tuyaux qui servent à répartir l’eau chaude dans une habitation avec des matériaux calorifuges (laine de verre, liège, polystyrènes, mousses phénoliques, verre cellulaire). Les conduits qui alimentent le système de chauffage ou l’eau chaude sanitaire peuvent représenter une déperdition d’énergie conséquente dans une habitation. L’eau chaude émise par la chaudière peut perdre plus d’une dizaine de degrés entre le moment où elle est envoyée dans les tuyaux et le moment où elle arrive dans les radiateurs ou au robinet : c’est souvent plus de 20 % des calories qui s’envolent dans les caves et les combles. Le calorifugeage permet également d’éviter que les conduits gèlent et que de la condensation apparaisse en période hivernale. Enfin, les tuyaux sont cachés par des tubes PVC, rendant ainsi l’installation très propre.

Un dispositif particulièrement intéressant dans le cas d’un immeuble ou d’une copropriété

Très facile à mettre en place dans le cadre de l’amélioration de l’isolation d’un immeuble ou d’une copropriété. Le calorifugeage est une technique simple et rapide. Et qui permet aux propriétaires et aux locataires de gagner de l’argent, grâce à une baisse significative des charges. Visible immédiatement et sur le long terme, l’opération n’exige pas de mise au vote lors de l’assemblée générale d’une copropriété. De plus, il n’est pas obligatoire d’avoir une concertation entre propriétaires et locataires. Puisque les travaux ne nécessitent pas d’avance sur trésorerie et qu’ils peuvent revenir à 0 €. La prime offerte par les pouvoirs publics est calculée en fonction de l’économie d’énergie réalisée grâce au calorifugeage. Mais les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). À titre d’exemple, l’isolation de 20 mètres de tuyau représente une aide des pouvoirs publics d’environ 300 €.

Une opportunité à ne pas laisser filer !

Malheureusement, le dispositif CEE s’arrêtera très probablement à compter du 1er mars prochain. Mais il n’est pas trop tard pour ceux qui voudraient faire les aménagements ou rénovations relatifs au calorifugeage des tuyaux d’eau chaude sanitaire ou de chauffage. Et ce, tout en bénéficiant de la prime. La démarche est simple et peut être faite en ligne, vous découvrirez alors si votre immeuble est éligible au dispositif d’aide. Spécialiste du secteur, faîtes appel à des artisans partenaires labellisés RGE. Qui ont déjà réalisé le calorifugeage de plusieurs milliers de foyers.

159 commentaires sur “Le calorifugeage, une autre forme d’isolation dans votre habitation

  1. เกมสล็อต ค่าย pg เว็บตรง เกมสล็อตค่าย PGSLOT ออกใหม่ พร้อมให้ผู้เล่นทุกคนได้รับโบนัสทดลองเล่นสล็อต pg ฟรี 2022 แล้ววันนี้ ที่นี้ที่เดียว PGSLOT GAME ได้เล่นก่อนใครเพื่อน

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *