Le casque de chantier, l’accessoire de protection par excellence !

Communément appelé casque de sécurité, le casque de chantier est un accessoire indispensable en matière de travail en chantier ou dans des zones périlleuses. Nombreux sont les incidents qui peuvent survenir lors d’une activité sur chantier : des chutes de débris, d’objets ou encore de résidus nocifs, etc. Cela peut être rapidement dangereux pour la tête. C’est d’ailleurs pour prévenir ce genre d’imprévus que le casque de chantier a été conçu, tout en offrant une protection optimale à son porteur contre les diverses menaces existant sur son lieu de travail.

Eléments constituant un casque de chantier

Généralement, les casques de chantier les plus classiques sont constitués de trois éléments différents. Il y a tout d’abord la calotte que l’on trouve sur la partie externe du casque. En fait, c’est la partie destinée à supporter les chocs et coups extérieurs. Pour ce faire, la calotte doit être très résistante, raison pour laquelle elle est souvent constituée par une matière robuste tout en étant légère, tel que le polyéthylène. Ensuite, il y a le harnais de sécurité accompagné de ses différents éléments, on y trouve notamment un tour de tête, un serre nuque ou encore une coiffe avec sangle d’amortissement. Tous ces éléments se trouvent dans la partie interne du casque, et ont pour but de maintenir la tête correctement pour mieux la protéger. Enfin, il y a ce que l’on appelle la jugulaire qui elle aussi maintient le casque sur la tête et est surtout utile pour des travaux en hauteur.

Raisons pour porter un casque de chantier

Le port de casque est, sur certains lieux comme des chantiers ou des mines, obligatoire pour des raisons de sécurité, de pratique ou même de confort. Il est possible de trouver ces équipements sur oxwork.com. Un casque de chantier va en effet permettre de protéger le crâne des divers chocs et dangers que peuvent engendrer la chute d’objets ou de liquides dangereux. Aussi, il offre un confort inégalé à la tête grâce à sa capacité thermique qui permet de la garder bien au chaud et au sec en cas d’intempérie ou de poussière. Avec un système antistatique, le port d’un casque de chantier permet également de prévenir les éventuels chocs électriques.

Les différents types de casque de chantier

De nombreuses catégories de casques de chantier existent aujourd’hui. Il y en pour tous les goûts.On cite par exemple les casques de protection basique, avec pour principale et unique fonction de protéger le haut de la tête. Simples mais efficaces, ils peuvent être portés sur des lieux où il y a risque de chutes d’objets en hauteur. On retrouve également les casques de protection spécialisés, qui peuvent être à haute performance, électriquement isolants ou encore forestiers. Dans le premier cas, il s’agit d’un casque similaire au casque basique, mais avec comme petit plus une meilleure résistance. Les casques électriquement isolants, quant à eux, offrent une protection contre le courant électrique jusqu’à 440 Volts. Pour ce qui est du casque forestier, qui allie protection de la tête, des yeux et des oreilles grâce à des accessoires qui lui sont rattachés.

Critères pour choisir un casque de chantier adapté

Pour choisir un bon casque de chantier, il faut prendre en compte certains points essentiels. A savoir, le type de casque recherché, c’est-à-dire les goûts du porteur sur la matière, le design ou encore la couleur qu’il lui faut. Ensuite, il faut se pencher sur les zones où on compte l’utiliser, s’il s’agit d’un chantier, d’un atelier, d’une activité d’extérieur ou dans le domaine de la construction, etc. Le choix d’un casque peut également reposer sur les risques encourus sur les lieux du travail. On peut alors choisir en fonction de ces critères le casque de chantier adapté à ses besoins.

Entretenir son casque de chantier

Afin de pouvoir utiliser son casque sur le long terme, il faut en prendre soin et surtout éviter certaines choses. Pour commencer, il faut savoir que le casque a été conçu de manière réfléchie, et tous les matériaux utilisés ont été faits de sorte qu’il puisse protéger au mieux la tête. Il faut donc éviter d’apporter une modification ou personnalisation, quelle qu’elle soit, pour que le casque puisse bien remplir sa mission. Peindre, percer, coller des étiquettes ou autocollants… Tout cela peut nuire à la performance du casque. Pour que le casque puisse durer longtemps, il est également conseillé de le nettoyer régulièrement.

456 commentaires sur “Le casque de chantier, l’accessoire de protection par excellence !

  1. Ping :bahis siteleri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *