Sèche-serviette, un chauffage 2 en 1

Il y a plusieurs catégories de sèche-serviettes, décoratif et/ou utile à vous de choisir. À eau, inertie fluide, inertie sèche, mixte ou encore électrique. Concentrons-nous sur ce dernier qui est facile d'installation.

Quelles questions se poser avant l'achat ?

Même si vous êtes tenté par une pièce au design tendance, son côté décoratif ne sera pas le premier critère de sélection. Avant toute chose, vous devez évaluer qu'elles sont vos besoins. Aura-t-il pour fonction de chauffer votre salle de bain ou uniquement de chauffer/sécher vos serviettes ? Si vous possédez déjà un chauffage dans votre pièce, vous pouvez donc utiliser un chauffage de faibles capacités qui suffiront amplement, d'ailleurs les concepteurs usent d'ingéniosité pour gagner de la place sur vos aménagements, par exemple avec des sèches-serviettes qui s'intègrent dans un angle.. Dans le cas où vous n'avez aucune installation dans votre pièce d'eau, il est recommandé de vous renseigner auprès du vendeur qui vous conseillera selon la grandeur de votre pièce.

Comment bien choisir son sèche-serviette ?

Il y a principalement, 3 types de sèche-serviettes électriques :

  1. À inertie liquide, composés d'un fluide caloporteur ou inertie sèche composée de céramique, stéatite ou pierre de lave.
  2. Rayonnants, on les retrouve le plus souvent comme chauffage d'appoint, c'est avant tout un radiateur électrique qui dispose d'un ou plusieurs porte-serviettes en façade.
  3. Les chauffages mixtes, bien qu'ils dépendent principalement de la chaudière, il est possible de l'utiliser hors saison hivernale grâce à sa résistance électrique, fort apprécié à la mi-saison.

Pour le reste, il s'agira vraiment d'une affaire de goût. En acier, le plus souvent avec des tubes ronds, il peut être de différentes couleurs. En aluminium, il peut également se trouver en divers coloris, avec son design moderne grâce à ses tubes plats, son avantage réside dans sa capacité à monter rapidement en température. En inox, ces sèche-serviettes se situent dans le haut de gamme et sont encore plus performants que l'aluminium. À vous de bien choisir afin que ce chauffage s'adapte au mieux à votre salle de bain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *