Comment bien choisir son plafonnier ?

Un plafonnier est une source lumineuse incontournable dans une maison convenablement décorée. Son principal avantage est d’illuminer toute une pièce en appuyant sur un seul interrupteur. Autre avantage du plafonnier : il produit une lumière homogène et constante. S’il n’est pas l’unique source de lumière dans une salle, il faut prévoir aussi de l’éclairage sur pied. Il est aussi possible de prévoir des appliques ou d’autres lampes posées sur la table. L’ensemble donne une ambiance tendre, confortable et chaleureuse.

Choix du plafonnier : quels paramètres prendre en compte ?

Pour l’achat de plafonniers design, il faut surtout choisir des pièces ayant une faible hauteur sous plafond. Cet éclairage est aussi pratique pour les pièces ayant une faible superficie telles que les couloirs et les toilettes. Le choix d’un plafonnier doit s’articuler autour de deux points capitaux : d’une part, la taille de la pièce. D’autre part, il faut tenir compte de l’usage de la pièce où se trouve l’éclairage. A propos du nombre d’ampoules : si la pièce est de taille restreinte alors placez-y un plafonnier avec une seule ampoule. Dans une grande pièce, mettez un plafonnier doté de plusieurs ampoules. A propos des plaques de verre décorant le luminaire, gardez à l’esprit quelques paramètres : les verreries en opaline diffuseront une lumière douce et tendre. Quant aux verreries transparentes, elles propageront une lumière plus éclatante

La taille compte pour choisir le plafonnier !

Règle fondamentale : les dimensions du plafonnier doivent être adaptées à celles de la pièce. Objectif : respecter les proportions pour maintenir une cohérence dans la décoration de la maison. Pour les espaces minuscules, placez un petit luminaire. Dans les espaces ayant une superficie supérieure à 20 mètres, n’hésitez pas à placer un luminaire majestueux. Cela donnera du caractère et du cachet à l’espace éclairé ! Certains décorateurs d’intérieur affirment que le diamètre du plafonnier doit être le 1/12 de la longueur de la pièce qui le contient. 

Toujours à propos des proportions : laissez au moins deux mètres entre le sol et la partie basse de votre plafonnier. Si le luminaire est placé au-dessus d’une table, laissez entre 80 à 120 centimètres entre le bas du plafonnier et la table. Afin de maintenir l’harmonie dans la pièce éclairée : veillez à choisir le diamètre de sorte qu’il soit inférieur de trente centimètres par rapport à la longueur de la table. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *