5 plantes qui ne craignent pas le froid : astuces pour composer votre jardin d’hiver

Voilà les beaux jours loin derrière nous, et déjà les températures chutent. Pas de doute : l’hiver est bien là ! Pour l’amoureux du jardin, cela sonne souvent comme le glas des bons moments passés à prendre soin de ses plantes. Mais que l’on se rassure : certaines espèces plus coriaces que les autres offrent une résistance inespérée à l’hiver et à ses rigueurs. Pour peu que l’on choisisse les bonnes variétés, voici donc un petit focus sur cinq plantes qui ne craignent pas l’hiver, et qui feront votre bonheur pendant les mois à venir.

La sauge, cette aromatique qui se cultive toute l’année

Plante médicinale reconnue pour ses vertus antiseptiques depuis l’époque des Égyptiens et des Romains, la sauge peut sans problèmes passer l’hiver dehors. Néanmoins, si le froid se fait trop rigoureux et menace de dépasser les – 10°C, une sage précaution consistera à couvrir le pied d’un taillis de feuilles mortes, qui viendra apporter une chaleur bienvenue à votre protégée. De même, si votre sauge est en pot, il est conseillé de la rentrer en cas de gel.

Le chrysanthème, un dur au mal dans toutes les conditions

Avec ses couleurs vives et son cœur jaune, le chrysanthème n’a à première vue pas le profil du lutteur tout terrain. Et pourtant, malgré les apparences, ce vivace fait le bonheur des jardiniers en herbe par son adaptabilité. Sur tous les sols, par tous les climats, il pousse contre vents et marées, et sa facilité d’entretien est parfois déconcertante. Votre chrysanthème ne sera donc que source de bonheur, et ce n’est pas sa floraison rapide et vive au printemps qui viendra le contredire.

L’ancolie, une belle résistante

L’ancolie est toujours une source d’émerveillement, avec ses fleurs solitaires aux couleurs vives et son mystérieux feuillage. Là encore, tout comme avec le chrysanthème, il ne faut pas se fier à la fragilité apparente de cette délicate fleur pour augurer de sa ténacité. En effet, l’ancolie saura résister aux températures les plus extrêmes, chaudes comme froides. Jusqu’à – 20°C, elle tiendra bon, vous apportant une petite touche de gaieté au sein de l’hiver moribond.

Le romarin, une aromatique qui égaiera vos mois d’hivernage

Réputé pour ses qualités aromatiques mais également utilisé à des fins décoratives, le romarin est en général assimilé à l’environnement végétal propre au sud de la France, où il est particulièrement utilisé dans la préparation des mets locaux. Pour autant, le romarin ne craint pas les rigueurs de l’hiver : il peut résister jusqu’à une température de – 21°C.

Le rosier, roi des jardins en toute saison

Comment ne pas terminer cet article par le rosier, roi des jardins qui nous offre le privilège d’une floraison presque tout au long de l’année. Pour peu qu’il soit planté dans un sol riche, à l’abri des vents et correctement drainé, toutes ses espèces peuvent résister jusqu’à des températures avoisinant les 28°C. Un argument de plus pour faire du rosier une plante définitivement pas comme les autres.

Vous trouverez une vaste sélection de plantes et bulbes en ligne pour parfaire votre jardin d’hiver et profiter d’une verdure malgré le froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *